Accueil / Marche 2016

L'Association LAGEM TAABA : Marche de l'espoir 2017

  • marche-espoir-lagem-taaba-2017

Nous étions pourtant fin prêts et confiants pour aborder ce trentième anniversaire mais la météo qui a quelque peu modifié notre organisation, n’a pas altéré le courage de nos vaillants randonneurs mis à mal par une pluie battante de fin de nuit.

Avant l’aube, nous sommes sur le pont, les cyclistes ouvreurs sont en route dès 6 heures du matin pour vérifier le balisage car la consigne est à la prudence, un certain nombre de passages sur les rochers sont rendus très glissants. Chacun est à son poste pour les inscriptions, le café de bienvenue, l’équipe des transporteurs par cars, les ravitailleurs, les préparatifs de la salle, les repas, les stands extérieurs, etc...

Pour les 30 km, à partir de l’église de Cheffois, direction plein nord vers le bois des lapins pour une grande boucle, une brève incursion sur la commune de La Tardière et un retour par la zone boisée, ou se retrouvent les randonneurs des parcours des 10 et 20 km, qui pour le rocher de Cheffois et ses carrières de quartzite désormais inondées.
Une visite à la Chapelle du Rocher datant de 1863 s’impose, puis la descente est rapide vers le bourg de Cheffois. La vallée verte est le lieu idéal abrité pour une pause bienvenue mais avec le mauvais temps qui persiste, à peine le loisir d’admirer la fontaine, le lavoir et la belle contre
perspective du bourg.

Il faut quitter ce havre de verdure pour apercevoir la Dent Gaudin, prémices de la colline des moulins, riche au XIIIè siècle d’environ dix-sept moulins à vent, la Chapelle Saint-Jean-Saint- Bernard datant de 1952 ou se réunissent désormais tous les marcheurs 5 et 15 km.

La halte au mémorial des combattants de l’Union française, à la Boisnière, est sous abri dans la grange. Direction le sentier des Meuniers vers le calvaire monumental érigé en 1852. Là, panorama phénoménal de la cité de Mouilleron-Saint Germain et du site de Saint Sauveur au 1er plan, petit à petit la pluie laissant place à de timides éclaircies.

Au travers de la cité, les marcheurs admirent la fontaine du XVIIIè siècle avec son vieux lavoir, la mairie, l’église Saint Hilaire au clocher fortifié du XIIè siècle qui abrite le 4è carillon rural de France qui fait concert de ses 13 cloches à l’occasion de la journée du patrimoine. Leurs pas les mènent vers la maison natale de Jean De Lattre de Tassigny et son emblématique jardin qui ce jour-là est paré d’accents musicaux des bassons invitant à la méditation des lieux... puis au travers du parc du château de la Motte reconstruit au XIXè siècle qui est un exemple architectural typique de cette époque.

A proximité des villages de la Roche, les marcheurs descendent vers la Métairie Bonnet, Saint Maurice-le-Girard, le Moulin de la Giradière en suivant le paisible ruisseau le Loing , la Mouchardière, les pépinières et ses plans d’eaux, le Moulin Meilleraie, puis un dernier crochet par Pied de Bise et déjà en point de mire le but ultime de cette escapade bien arrosée pour les 590 randonneurs, quoi de plus naturel en ce 30è anniversaire de LAGEM-TAABA ! Nous sommes honorés de la présence de Monsieur le Maire de Bokin représentant ses 65 000 administrés, de Moumini Président de l’ABC et de Fati trésorière que nous retrouvons autour du verre de l’amitié et du repas servi pour 490 convives à la salle des Silènes.

Une nouvelle étape a été franchie par LAGEM TAABA. Cette édition de la marche de « L’ESPOIR » va nous permettre, grâce à votre soutien, d’accompagner de nouveaux projets à Bokin.

MERCI aux randonneurs, bénévoles qui nous permettent de réaliser cette belle rencontre, continuons et « AVANCONS ENSEMBLE »